Ecclesia de Sancto Prejecto Rupis

La plus ancienne date mentionnant le village date du XI° siècle (cartulaire de Savigny). Le territoire du village surplombe un des plus beaux sites du lac de Villerest. Au temps de la navigation sur la Loire, le saut de la Roche était redouté

Son église de granit bleu est dominé par un beau clocher couvert de tuiles vernissées.

En style Néo-romano-byzantin : style qui, au XIXème siècle, s'est inspiré du roman du Moyen Age, influencé par l'art d'orient ou de Byzance (voûtes d'arêtes bombées, claveaux des arcs en pierres de deux couleurs alternées)


Elle a remplacé  l'église paroissiale Saint-Priest (siège d'un prieuré de l'Abbaye de Cluny) mentionnée au XIème siècle. Au XIIème siècle elle est comprise  dans l'enceinte du château dont elle est aussi la chapelle. Ce château est le siège du fief des  Charsala. Le donjon et ses dépendances occupaient l'emplacement de l'église actuelle, dans laquelle on retrouve des vestiges d'une ancienne église romane rénovée au XVII et XVIIIème siècle.

De l'ancienne chapelle du château il subsiste aujourd'hui, au nord de l'église actuelle, la nef et le bas-côté nord (convertis en salle des fêtes).

 

 

St Priest la Roche 

Etymologie  (supposée ) : ec.de S. Pejecto Rupis (XI° siècle)
De Praejectus , évêque d'Auvergne au VII° siècle.
Surnom : les grillons (bri bri morillons)

Superficie (ha) : 13.50 km2
Population (hab.) 337 
Recensement : 2020

Canton du Coteau

Intercommunalité : la COPLER

Altitude : min 290 m . max 535 m
Code postal : 42590

 

St Priest la Roche, c'est aussi :

 

1889 - 1902 
Architecte PASKOWICZ de Roanne

St-Priest-La-Roche.fr

Site Web hébergé par Ionos.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez consulter les détails dans la politique de confidentialité et accepter le service pour voir les traductions.